08 septembre 2016

 Nissan Qashqai 1.6L 16V dCi 130PS 2015

L'étude d'aujourd'hui est un focus sur une Nissan Qashqai équipée du moteur 1.6L 16V dCi 130PS Euro 6 et avec un calculateur Bosch EDC17C84.

La Nissan Qashqai (du Japon Dualis (????? Dyuarizu) est une automobile faisant partie de la catégorie des crossover, à savoir un croisement entre une berline moyenne et un SUV, qui a été produite à partir de fin 2006 par Nissan en Europe.

Un crossover SUV (aussi appelé CUV acronyme de Crossover Utility Vehicle) ou XUV est une automobile traditionnelle (presque toujours avec une carrosserie de Station Wagon mais aussi d’une berline 2 volumes) qui présente des caractéristiques, principalement esthétiques, d'un Sport Utility Vehicle. Dans certains cas, le terme s'utilise aussi pour identifier certains modèles récents avec carrosserie profilée, presque à la manière d'un coupé, mais avec quatre ou cinq portes et avec un corps de voiture rehaussé semblable à celui d'un SUV. Un exemple en ce sens est représenté par la BMW X6.

La Qashqai a été présentée au Salon de l'automobile de Paris en octobre 2006, elle a été entièrement développée par le centre de recherche européen de Nissan. La voiture utilise des moteurs Renault (Renault et Nissan font en effet partie d'un même groupe franco-nippon) et est construite sur un plancher développé par les deux firmes qui servira à construire le SUV moyen de Renault, le Koleos.

L'idée de la Qashqai est née en 2004 quand Nissan amena à Genève le Qashqai concept, voiture de dimensions moyennes destinée surtout aux jeunes. L'idée s'est développée et dans des délais réduits on est arrivé à la Qashqai de série qui, à part le nom, partage bien peu avec le concept, en effet le style est moins hi-tech et plus traditionnel. La Qashqai est disponible aussi bien en traction avant qu'en 4 roues motrices.

Le nom dérive d'une population nomade de l'Iran et a été choisi par Nissan en pensant que même les acheteurs de cette voiture devaient être de nature nomade.

Depuis janvier 2014 est entrée dans les catalogues la seconde série de la Nissan Qashqai. Avec une motorisation diesel, sont disponibles les moteurs 1.5L dCi de 110CV et le 1.6L dCi de 130CV. Il est en outre disponible aussi bien en version avec 2 roues motrices qu'avec 4 roues motrices (seulement pour le 1.6L dCi).

Le calculateur de ce 1.6L est de plus combiné à d'autres motorisations et autres véhicules du groupe Renault (Renault, Nissan et Dacia), voyons quelques exemples:

 

DACIA DOKKER 1500 16V dCi 75CV

DACIA LOGAN 1500 16V dCi 75CV

NISSAN XTRAIL (T32) 1600 16V dCi 130CV

RENAULT CAPTUR 1500 16V dCi 90CV

RENAULT CLIO IV 1500 16V dCi 75CV

RENAULT CLIO IV 1500 16V dCi 90CV

RENAULT ESPACE V 1600 16V dCi 160CV

RENAULT KADJAR 1600 16V dCi 130CV

RENAULT SCENIC III 1600 16V dCi 130CV

RENAULT TALISMAN 1600 16V dCi 160CV

RENAULT TRAFIC 1600 16V dCi 125CV

 

Depuis l'atelier de développement de drivers ont été mis à jour tous les drivers pour calculateur EDC17C84 avec toutes les maps nécessaires pour une parfaite reprogrammation.

 

Engine nissan

 

Le moteur R9M est un moteur diesel produit à partir de 2011 par la collaboration entre la Firme automobile française Renault et la nippone Nissan.

Construit sur les lignes de montage de l'usine Renault de Cléon, le moteur R9M est un des nombreux résultats de la course au downsizing entreprise par diverses firmes automobiles pour faire face à l'urgence de la pollution et des consommations. Cette tendance s'avère évidente même dans le cas de cette unité motrice de 1.6 litres dont l'objectif est de remplacer le vieux 2.0 M9R, avec l'intention de réduire les cylindrées et augmenter les puissances spécifiques CV/Litre.

Le moteur R9M a une cylindrée de 1598 cm³, une valeur tirée des mesures d'alésage et de course égales à 80x79.5 mm. Il s'agit par conséquent d'un moteur M9R à course courte (de 90mm à 79.5 mm), puisque la base pour le nouveau moteur a été justement le 2.0 dCi proche de la retraite. Il est également vrai que malgré la lointaine parenté avec l'unité plus grande, il n'y a pas beaucoup d'éléments en commun entre les deux unités motrices: en effet on calcule que le nouveau 1.6 dCi partage avec le vieux M9R seulement un quart des composants au total (parmi lesquels la distribution par chaîne et les engrenages, à la place de la courroie dentée utilisée par exemple dans les autres dCi Renault, K9K et F9Q) . Les 75% restants sont complètement nouveaux. Il s'agit donc d'un moteur carré très moderne du point de vue technologique, il suffit de penser que pour sa réalisation ont été déposés pas moins de 30 brevets et ont été introduits des techniques et des principes dérivés du monde des courses.


Parmi ces caractéristiques se détache avant tout le système de thermorégulation automatique, par lequel, à moteur froid, est bloqué l'afflux de liquide de refroidissement à la tête, et en particulier aux chambres de combustion, lesquelles peuvent ainsi plus facilement atteindre la température optimale de fonctionnement, après quoi est rouvert le passage de l'eau pour éviter des surchauffes et maintenir la température à plein régime. L'atteinte plus rapide de la température de fonctionnement permet en outre de réduire de 1% l'émission de CO2, puisque l'on permet au moteur d'atteindre plus rapidement le régime le plus efficace.
Toujours pendant le fonctionnement à froid, est activé le système de recirculation des gaz d'échappement, facteur qui contribue aussi à la réduction de dioxyde de carbone. Ce système, cependant, est différent des systèmes habituels EGR, parce qu'il prévoit le passage à l'intérieur du turbocompresseur et à l'intérieur du filtre à particules, pour être ensuite refroidi au moyen d'un échangeur de chaleur spécial et retourner dans les chambres de combustion.


Un autre aspect non négligeable tient à la présence du dispositif Stop&Start, qui contribue aussi à la réduction d'émissions nocives. De plus sont présents au moins deux autres importants dispositifs : d'une part le modulateur de turbulence à l'intérieur de la chambre, grâce auquel il est possible d'obtenir une meilleure combustion et moins de gaspillages ; d'autre part la pompe de l'huile à débit variable, qui adapte le flux du lubrifiant sur la base de la charge du moteur.
Enfin, il ne faut pas oublier le système d'injection à jets multiples, qui permet jusqu'à six injections par cycle, permettant de réaliser une combustion optimale et sans gaspillages.


Grâces à tous ces dispositifs introduits, le 1.6 R9M arrive à émettre 115 g/km di CO2, mais en délivrant une puissance maximale de 130 CV à 4000 tours/min avec un couple maximal de 320 Nm à 1750 tours/min.
Assemblé sur les lignes de montage de l'usine Renault de Cléon, ce moteur est monté sur:

 

  • Renault Scénic III 1.6 dCi (06/2011-07/2016);
  • Renault Scénic III 1.6 dCi X-Mod (06/2011-07/2016);
  • Renault Mégane III (depuis 05/2012);
  • Renault Mégane IV 1.6 dCi (depuis 01/2016);
  • Renault Talisman II 1.6 dCi (depuis 01/2016);
  • Renault Kadjar 1.6 dCi|| (depuis 05/2015);
  • Renault Espace V 1.6 dCi 130cv (depuis 02/2015);
  • Nissan Qashqai Mk1 1.6 dCi (2011-13);
  • Nissan Qashqai Mk2 1.6 dCi (depuis 01/2014);
  • Nissan X-Trail Mk3 1.6 dCi (depuis 2014).

 

Annoncée déjà au cours de 2014, une variante bi turbo de ce moteur a été introduite pour la première fois au début de 2015. Le schéma de suralimentation est du type à deux étages, c'est-à-dire que l'on a un turbocompresseur de petites dimensions et à basse inertie qui s'active aux régimes les plus bas, tandis qu'un second turbocompresseur, de dimensions plus importantes et donc à plus grande inertie, s'active à des régimes plus haut lorsque que le premier perd de son efficacité. Comme résultat on a justement une puissance maximale de 160 CV à 4000 tours/min, avec un pic de couple égal à 380 Nm à 1750 tours/min. Avec ces caractéristiques, ce moteur a pris place sous le capot de:

 

  • Renault Espace V 1.6 dCi Biturbo (depuis 01/2015);
  • Renault Talisman II 1.6 dCi Biturbo (depuis 01/2016).
  • Renault Trafic 1.6 dCi Biturbo (120 et 140 cv)
  • Opel/Vauxall Vivaro 1.6 dCi Biturbo (120 et 140 cv)

 

Une variante légèrement plus puissante délivre 165 CV à 4000 tours/min, tandis que le couple maximal reste inchangé. Cette autre variante a été montée sur la Renault Mégane IV 1.6 dCi Biturbo (depuis 01/2016).

--------------------------------------------------

 

Déjà beaucoup de personnes convaincues en espérant vous compter parmi elles,

 

n’hésitez pas à vous renseigner le conseil n'est pas cher il est gratuit.

 

TOP-CAR-PERFORMER

06-51-08-04-44

chiptuning@topcarperformer-reprogrammation-moteur-var.fr

ou

TOPCARPERFORMER@GMAIL.COM

 UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS

DU LUNDI AU VENDREDI

8H 12H00 ET 14H 17H30.


 

Date de dernière mise à jour : 18/05/2020

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire